lundi 9 novembre 2009

Le Linge

Le Linge compte parmi les champs de bataille
les plus meurtriers de la Première Guerre Mondiale.
Du 20 juillet au 15 octobre 1915,
les Allemands y avaient organisé leur défense
afin de stopper l’avancée des troupes françaises vers Colmar.


Les combats y ont été d’une extrême violence :
17 000 victimes côtés allemand et français ont péri dans ces combats.
Obus à gaz et lance-flammes furent même utilisés.

Le linge aujourd’hui


Le champ de bataille est situé
au sommet d’un mamelon rocheux,
parsemé de quelques arbres
et morcelé de tranchées creusées dans le grès.


Les abris ainsi que les barbelés
qui quadrillaient le secteur ont été conservés.
On peut circuler dans toutes les tranchées...


Véritable lieu de mémoire,
le site est ponctué de nombreuses croix blanches et noires
sous lesquelles reposent encore des soldats français et allemands.


Dans un précèdent billet sur le Hohrod,
vous avez découvert les croix noires du cimetière allemand
les croix blanches ont été réservées pour les soldats français.

Un musée regroupe de nombreux objets trouvés sur place

***
Photos : Mélusine


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...