jeudi 2 septembre 2010

Falaise et son château

Le nom de Falaise vient du mot germanique fels, signifiant "rocher", devenu falosia ou falisa.
Le château à partir duquel la ville s'est organisée et développée
se dresse effectivement, superbe et en parfait état de conservation, sur son rocher.


 Ville au nom évocateur, falaise arbore son impressionnant donjon sur un plateau dominant.
Du haut de ce fier monument, vous pourrez vous remémorer
la naissance en ces lieux du plus illustre des Normands, Guillaume le Conquérant,
ou imaginer à la vue du paysage alentour, la grande et décisive bataille de 1944,
l'encerclement et la prise de la proche poche de Falaise-Chambois.

Nous ne vous montrerons pas l'intérieur du château,
car comme dit dans un message précédent, nous n'avons visiter aucun château, aucun musée...
Trop cher pour des vacances à 8...
mais les extérieurs nous révèlent souvent d'autres beautés.
Si vous souhaitez connaitre plus d'informations historiques,
nous vous conseillons de vous rendre sur le site officiel :
http://www.lafabuleuseepopee.com

qui vous propose de nombreux renseignements pratiques sur l"épopée de Guillaume

Né  à falaise en 1027, Guillaume, duc de Normandie, devient Roi d'Angleterre
et fonde la dynastie anglo-normande.
Son château de Falaise est reconstruit par son fils Henri 1erBeauclerc, vers 1120.
Le Grand Donjon est élevé sur le modèle des châteaux anglais bâtis après la Conquête de 1066 ;
cette architecture anglo-normande conserve de nombreux témoins outre-manche
mais est exceptionnelle sur notre territoire.


Accessible par la porte St-Nicolas, cette cour d'un hectare environ
est protégée par les remparts et une quinzaine de tours.



Le grand Donjon
Accessible par un avant-corps restitué en béton.
Cet ouvrage de plan rectangulaire fut construit au début du 12e siècle par Henri 1er Beauclerc.
Il surprend par ses vastes dimensions et apparaît encore redoutable avec ses hauts contreforts plats.


La tour Talbot
Cette imposante tour cylindrique (35 m de hauteur et des murs de 4m d'épaisseur)
devrait son nom à John  Talbot,
gouverneur du château en 1449, qui l'a restaurée.
Elle est reliée au petit donjon, par une ouverture percée dans une fenêtre
permettant d'accéder à la courtine.
La plate-forme permet de découvrir un vaste panorama.

 


La tour de la Reine
Une des tours de l'enceinte bâtie sous Philippe Auguste.
Elle se caractérise par sa base talutée,
sa forme circulaire et ses archères très fines





Au début du XIIIe siècle, la Normandie devient française :
le château est profondément remanié :
Tour Talbot, tours sur les remparts, châtelets et logis vicomtal datent de cette époque.
Cet ensemble architectural a bénéficié d'une restauration progressive ;
celle des remparts de l'enceinte s'achèvera en 2011.


De vieilles cartes postales de la cour du château



***
Photos Chantal - Michel
Stefen
Aby et Jérôme

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...