lundi 6 septembre 2010

A proximité du château de Falaise

La Fontaine Arlette

Guillaume le Conquérant est le plus illustre représentant d'une dynastie issue des Vikings,
qui régna sur la Normandie de 911 à 1204.
Il naît à Falaise en 1027,
de l'union illégitime du duc Robert le Magnifique
avec la belle Arlette (Herléva), fille de tanneur.

Selon la légende, Robert, rentrant de la chasse,
tombe sous le charme de cette belle fille foulant le linge à la fontaine du Val-d'Ante.
Sollicité, le père de la demoiselle prend le parti de laisser sa fille décider de son sort.
La fine mouche "fait robe fraîche tailler",
mais refuse de se laisser mener secrètement au château,
exigeant d'y entrer par la grande porte.
Les chroniqueurs de l'époque terminent leur récit par ces mots :
"Et quand vint le temps que Nature requiert, Arlette eut un fils nommé Guillaume".

 Image de Ouest France

La porte des Cordeliers
La porte des Cordeliers,
située au bord du plan d'eau, était l'une des six entrées de Falaise au Moyen Âge.
Elles permettaient de contrôler les entrées et les sorties de la ville
fortifiées en directions et en provenance de Caen.
La porte date du XIII e siècle.
Elle a été conçue comme un châtelet.
Son accès était protégé par une tour de flanquement au nord et était pourvu d'une herse
dont les rainures sont encore visibles aujourd'hui.
Nommée également porte Ogise ou Ogier,
elle doit son nom des Cordeliers au fait qu'elle se trouvait
près du couvent des frères franciscains
appelés en France frères de l'ordre des cordeliers qui s'installèrent à Falaise vers 1223.

Une vieille carte postale de la porte des Cordeliers

Quelques remparts du château


Le plan d'eau de Falaise

Situé au pied des remparts du château




***
Photos : Chantal et Michel
Stefen

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...