lundi 22 novembre 2010

Au creux...



 
... de mon arbre, qu'il ferait bon dormir...


***
Photo : Aby

La Pierre de Gargantua


Il existe dans plusieurs provinces de France et particulièrement en Normandie 
un grand nombre de pierres celtiques qui portent le nom de Gargantua. 
A Crâménil-sur-Rouvre, canton de Briouze, 
se voit un des plus beaux menhirs du département de l’Orne, 
connu sous le nom de la pierre à affiler de Gargantua 
auquel se rattache la légende si curieuse .

L’origine de cette dénomination est expliquée 
par une légende populaire recueillie par Vaugeois.

"Le peuple, qui appelle ce menhir la Pierre à Gargantua
attache à cette dénomination,
comme à plusieurs autres monuments celtiques, 
une fable analogue à tous les contes 
qui ont été faits sur ce géant célébré par Rabelais, 
mais qui sûrement n’est pas de son invention. 
Les paysans racontent donc 
(ce que peut-être ils croyaient autrefois, mais ils le disent aujourd’hui en riant) 
que Gargantua venant de finir sa journée, 
pendant laquelle il avait fauché dix-huit acres de prairies 
et n’ayant plus besoin de sa pierre à faux, 
la jeta, du haut de la côte sur laquelle il passait, 
dans la vallée où elle s’est plantée debout 
et que c’est elle que nous voyons aujourd’hui".

 Il parait que ce mégalithe est classé aux monuments historiques depuis 1889.
Pourtant, vous aurez du mal à le trouver dans la nature !
On est passé plusieurs fois à côté sans le voir...
Des demi-tours, des recherches n'ont abouti qu'en demandant l'aide des habitants...
Il est tout simplement au fond d'un champ, 
des fils barbelés clôturent l'herbage 
où paissent quelques vaches normandes.
Aucun panneau qui le signale, aucun parking...

***
Photo : Aby et Jérôme
 

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...