samedi 10 août 2019

A Etretat, les villas balnéaires

Dés les années 1830, les premiers estivants découvrent les stations balnéaires naissantes : Etretat, Fécamp, Veules-les-Roses, Varengeville-sur-Mer, Dieppe....
Bientôt la société parisienne afflue.
Les plus fortunés se font bâtir de belles villas à colombages.
Etretat en compte encore 250, dont certaines s'ouvrent aux visiteurs, comme le Clos-Lupin où Maurice Leblanc écrivit les aventures du gentleman cambrioleur.



Les jardins d'Etretat, semés d’œuvres d'art contemporain, offrent une vue imprenable sur la grande aiguille où Arsène Lupin cachait son butin...




LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...